BLAMONT.INFO

Documents sur Blâmont (54) et le Blâmontois

 Présentation

 Documents

 Recherche

 Contact

 
 
 Plan du site
 Historique du site
 

Retour à la liste du Journal de Lunéville


Le Journal de Lunéville

- 1931 -
 


11 janvier 1931
BLAMONT
Brûlée vive. - Samedi dernier à la maison maternelle de Blâmont, vers midi, Mlle Yvonne Caré, 23 ans, femme de service à la maison maternelle, faisait fondre de la cire à l’aide d’un fer chaud au-dessus d’un récipient contenant de l’essence. Par une circonstance encore inconnue, l’essence prit feu et se communiqua aux vêtements de la jeune femme qui, suffoquée par les flammes, ne devait pouvoir demander de secours.
Elle tenta vainement de saisir un tapis de table pour s’enrouler dedans, hélas ! le feu allait également dévorer le tapis.
Ce pénible accident n’eut aucun témoin. Au moment où les secours arrivèrent, la malheureuse victime n’avait plus que quelques lambeaux d’étoffe adhérant à sa chair.
Transportée â l'hôpital de Nancy pendant d’horribles souffrances. Mlle Caré, malgré des soins empressés, devait expirer dans la matinée du 4 janvier.
Médaille militaire. - Nous apprenons avec plaisir que par décret en date du 27 décembre 1930, la médaille militaire vient d’être décernée à MM. Georges Noirot, maréchal des logis et Hamm Emile, gendarme, tous deux de la brigade de gendarmerie de Blâmont.
M. Noirot compte 16 ans de Service, 5 campagnes et 1 blessure, croix de guerre. M. Hamm compte lui aussi 18 ans de service et 3 campagnes.

AVRICOURT
Ivresse. - René Poirot, manoeuvre à Châtel-Nomevy, se trouvant ivre causait du scandale dans la salle d’attente de la gare. Les gendarmes prévenus l’enfermèrent et lui dressèrent un procès-verbal.
Drame de l’ivrognerie. - A la suite d’une discussion, au café Parmentier, entre Auguste Bernet, Aloyse Heid, Eugène Ninsgern et Paul Grosdidier. logeant tous dans un même dortoir, Grosdidier fut frappé par Ninsgern. De retour au dortoir, Grosoidier, toujours excité, porta un coup de couteau à Ninsgern et à Bernet.
Le docteur Collot appelé donna ses soins aux blessés. Berger ne porte qu'une plaie superficielle â la tête, tandis que pour Ninsgern tout pronostic est réservé.
L’auteur de ces coups de couteau était ivre.
Il a été arrêté et écroué.

OGEVILLER
Dimanche dernier, toute la population d’Ogéviller était réunie dans la salle des fêtes pour assister à la fête de l’Arbre de Noël, ainsi qu’au tirage de la tombola du timbre antituberculeux.
Les petits élèves eurent d’abord leur bonne part de bravos dans Le Mariage du Papillon puis leu plus grands chantèrent différents chœurs et jouèrent avec beaucoup d’entrain Le Sabotier et Les petits Nains.
Ils en furent d’ailleurs récompensés lorsque le bel arbre, tout rutilant de lumières, leur apparut tout chargé de jouets et de friandises.
Les parents ne furent pas oubliés non plus et ils remportèrent gaiement les 63 lots de la tombola du Timbre antituberculeux. Tout le monde se sépara, content, en se donnant rendez-vous à l’an prochain.
Notons 6.100 timbres ont été vendus à Ogéviller et que les numéros gagnants 22 et 288 peuvent encore être réclamés à la mairie.

VERDENAL
En divagation - Deux contraventions ont été relevées pour divagation de leurs chiens, sur le territoire de la commune, coutre MM. Pierron René et Bouillon François, cultivateurs à Verdenal.
La contrainte - Redevable envers le Trésor de la somme de 381 fr. 40, pour amende et frais d’un jugement prononcé contre lui par le tribunal correctionnel de Lunéville, le 5 novembre 1930, pour ivresse et outrages. Douzé Henri-Armand, 29 ans, garçon de culture, au service de M. Houillon François, à Verdenal, n’ayant pu s'acquitter de sa dette, a été mis en état d'arrestation et écroué à la maison d'arrêt de Lunéville.


25 janvier 1931
BLAMONT
Contravention. - Le jeune Louviot Emile, boucher, circulait rue Victor-Pierre avez une automobile non pourvue d'éclairage à l’arrière. Il a été verbalisé.
Unoon Blâmontaise. - Dimanche prochain, à 14 heures. Union Blâmontaise contre U.S. Saint-Bernard. Cirey (championnat 3e série)
Salle Saint-Maurice. - La salie St-Maurice donnera, dimanche, en matinée et en soirée, l’Ame du Bled, grand drame ; Vainqueur quand même, célèbre comique de Charlie Chaplin.
C’est une belle journée à passer. La salle, c'est certain, sera comme chaque fois, pleine à craquer. Aussi nous recommandons à nos lecteurs d’arriver au moins vingt minutes à l'avance, car les places sont gratuites et aucune d'elles n'est réservée.
Souhaitons que cette soirée soit agréable à tous, afin que le succès récompense aussi bien la direction de la belle salle St-Maurice que ces nombreux admirateurs
22 février 1931
AVRICOURT
Contravention. - M. Lucien Arnould, chauffeur au service de M. MileUr, entrepreneur à Dieuze, passait dans la localité, pilotant un camion automobile dont l'appareil rétroviseur était mal disposé, s’est vu dresser contravention.

DOMEVRE-SUR-VEZOUZE
Accident d'auto. - Le 12 février, vers 17 h. 15, M. Blum Julien, épicier en gros à Sarrebourg, regagnait son domicile, en automobile, venant de Herbéviller. Arrivé à 300 mètres environ sortie Est de village de Domèvre, route nationale 4, il mit ses phares en veilleuse ayant aperçu trois cyclistes qui venaient en sens inverse.
Au moment d'opérer le croisement avec ces derniers. M. Blum freina fortement afin de réduire sa vitesse Malheureusement, par suite du mauvais état de la chaussée, l'automobiliste dévia sur une longueur de 2 mètres et se déporta sur la gauche ; un des cyclistes, M. Geoffroy Emile. 25 ans, charpentier à Domêvre, fut frappé par la poignée gauche de la voiture et projeté sur la chaussée. L’automobiliste ayant pu arrêté sa voiture se porta à l'aide du cycliste. Bagard Georges, lequel fut transporté aussitôt en automobile A l'hôpital de Blâmont, où M. le docteur Thomas lui donna les soins nécessaires. M. Geoffroy porte une blessure à la tête ainsi qu’au coude gauche.
19 avril 1931
BLAMONT
Représentations de bienfaisance. - Samedi 18 et dimanche 19, au profit des œuvres de bienfaisance de la ville, il sera donné deux représentations théâtrales. Au programme, deux comédies : L'Héritage de Madame Palaiseau et L'Erreur fait compte
Visas - Pour défaut de visa à ses pièces d'identité à son départ de Domèvre, Adalbert Jénik, serrurier, s’est vu dresser procès-verbal.
Les autos. - En tournée de nuit, les gendarmes, aveuglés par les phares d’une auto conduite par M. Charles Gootweiss, commerçant, firent stopper la voiture et dressèrent procès-verbal pour phares aveuglants et défaut de permis de circulation.
Adjudication - Il a été procédé à la préfecture à l’adjudication des travaux de construction d’égouts et de caveaux pavés.
1er lot. - Montant 336.000 francs. M. Alini Samuel, à Bénaménil, est adjudicataire à 5,85 % dz rabais
2e lot. - Montant : 359 100 francs M. Alini Samuel, adjudicataire à 5,35 % de rabais.
Obsèques. - Mercredi ont eu lieu au milieu d'une assistance nombreuse les obsèques de Mme Didierlaurent, épouse du dévoué receveur municipal, décédée le 12 avril à la suite d’une crise violente qui devait l'emporter en vingt-quatre heures.
Dans cette pénible circonstance noua adressons à M. Didierlaurent et à la famille nos plus sincères et vives condoléances.
Médaillé militaire - La médaille militaire vient d’ère décernée à M. André Raymond, chauffeur, fils de M. André, snack gardien de l'abattoir, pour sa vaillante conduite pendant la guerre.
Nos bien rives félicitations pour cette distinction bien méritée. En défaut - M. Tisserand Louis, chauffeur à Saint-Dié, a fait l’objet d’un procès-verbal pour défaut d’inscription de P.M. et C.U. sur un camion auto dont il avait la conduite.
Union blâmontaise. - Dimanche 19 avril, à Blainville, à 14 h. 30, match de barrage entre l’U. Blâmontaise et le Sporting-Club de Châtel-Nomexy.

HERBEVILLER
Les étrangers. - Passant dans la commune les gendarmes ont aperçu un individu étranger au pays qui se dirigeait vers Ogéviller. Les représentants de la loi constatèrent que cet étranger, Yasinski Najean, manoeuvre, avait omis de faire viser au départ d’Avricourt son extrait d’immatriculation et sa carte d'identité. Procès-verbal lui a été dressé.

OGEVILLER
Quête à mariage. - Une quête, faite à la mairie, au mariage Edmond Malo-Magdeleine Bastien a produit la somme de 109 fr. 10 qui a été versée par moitié à la caisse des pompiers et à l’Union Sportive des anciens élèves d’Ogéviller.
Merci aux généreux donateurs et meilleurs vœux de bonheur aux jeunes époux.
31 mai 1931
BLAMONT
Plainte. - M. Hienfer René, employé à Blâmont, a porté plainte contre la veuve Wilhem Victor, journalière dans la localité, qui lui aurait dérobé un pied de rhubarbe, dans une chenevière, au lieu dit Pâtis communaux, territoire de la commune.

AVRICOURT
Il tombe d'un train en marche et se tue. - M. Henri Ghermut, âgé de 33 une, qui faisait partie, comme sommelier, du personnel affecté au wagon-restaurant du rapide n° 34 Strasbourg-Nancy, a trouvé accidentellement la mort en tombant par la portière alors que le convoi traversait le tunnel d’Arzwiller, long de 4 kilomètres.
Le train ne s’arrêtant pas de Strasbourg à Nancy, ce n’est qu’un peu avant le passage du train, lundi soir, en gare d’Avricourt, qu’en agent de chemins de fer ayant trouvé la portière ouverte, constata que le sommelier manquait.
Le chef de gare d’Avricourt prévint les gares traversées par le rapide et une heure après on retrouvait le cadavre de Ghernut entre les rails, à quelques centaines de mètres de la sortie Est du tunnel. Il avait succombé dès sa chute à une terrible fracture du crâne. Nul ne saurait dire comment l’accident s’est produit.

L’ivresse - Thiébaut Albert, manœuvre, qui gesticulait en état d’ivresse route départementale n° 12, a été enfermé à la chambre de sûreté par les gendarmes et gratifié à sa sortie d’un procès-verbal.
Les visas - Trushholiski Bronislaw. manœuvre à l’entreprise Rangeard a omis de faire viser sa carte d’identité et son extrait d’immatriculation. Il a récolté deux procès.

Les étrangers. - Contrôlant un ouvrier étranger nouvellement arrivé dans la localité, les gendarmes ont relevé deux contraventions contre Jonas Jeselmas, manoeuvre, pour défaut de visa d’arrivée, à extrait d'immatriculation et à carte d’identité.

EMBERMENIL
En défaut. - Lefol René, matelassier, à Montigny, stationnait avec sa motocyclette devant le café Desbœufs. N’ayant pu présenter aux gendarmes ses permis de conduire et de circulation ainsi que sa carte grise, il s’est vu octroyer deux procès-verbaux.

FREMENIL
Accident d’auto. - Le 23 courant, M. Mabillotte Gaston, maréchal-ferrant à Vauxbuin (Aisne), circulait en automobile route nationale n° 4. Il était accompagné de sa femme de son fils René, ainsi que du caporal Biehler Robert, du 66e régiment d'infanterie.
Vers 18 heures 15, le conducteur voulut doubler une auto qui le précédait. Au moment où il arrivait presque à sa hauteur, celle-ci ayant obliqué à gauche pour emprunter un petit chemin. M. Mabillotte voulant éviter une collision, alla se heurter contre un arbre.
Mme Mabillotte fut blessé à la tête. M. le docteur Collot, mandé d’urgence fit transporter la blessée à Blâmont. Le caporal Biehler fut blessé également au visage par le pare-brise qui a été détériore.

HARBOUEY
Bris de clôture - M. Scherrer Fernand, cultivateur, possède au lieudit « La Corbière », un petit champ clôturé et ensemencé de trèfle.
Le 15 mai, s’étant rendu dans son terrain, M. Scherrer constate qu’un piquet de la clôture était cassé et un autre arraché, laissant un passage libre sur la propriété.
L’auteur du bris de cette clôture est un cultivateur de Harbouey, qui, en labourant un champ voisin, a tourné avec son attelage sur le terrain de M. Scherrer, après avoir renversé avec ses chevaux les piquets de clôture.

LEINTREY
Arrestation. - Verbenken René, pupille de l'Assistance, avait quitté Tomblaine avec la bicyclette de son patron, Trouvé évanoui sur un chemin par le garde Querlat, le fugitif a été arrêté pour vol.
28 juin 1931
BLAMONT
Code de la rue. - Une contravention a été relevée contre M. Jacob Raymond, représentant de commerce à Paris, lequel avait laissé son automobile en stationnement à l'angle formé par la place Carnot et la rue du Maréchal- Foch, virage particulièrement dangereux.

RECLONVILLE
Don. - A l'occasion du premier paiement de sa retraite du combattant, M. Emile Dieudonné a fait don d’une somme de 10 fr. à la caisse des écoles.
19 juillet 1931
BLAMONT
L’ivresse. - C... Edouard. manoeuvre à Frémonville, de passage à Blâmont, avait fêté la dive bouteille. Interpellé par les gendarmes, C... s’est vu octroyer un procès-verbal pour ivresse publique.

GOGNEY
Les étrangers - Kaniowski Stanislas, ouvrier agricole, à la ferme des Salières, a fait l'objet d’un procès-verbal pour avoir omis de faire viser sa carte d'identité.
6 septembre 1931
BLAMONT
La Kermesse de la Maison Maternelle. Malgré la pluie, cette fâcheuse, qui vint un peu contrarier tout le monde, organisateurs et visiteurs, la Kermesse organisée pour aider au bien-être des enfants qui reçoivent dans cette accueillante maison les soins les plus dévoués, a remporté un succès très satisfaisant.
Les acheteurs furent nombreux et les différents comptoirs firent de brillantes affaires.
Quant aux attractions diverses ; lapinodrome, tir à la carabine, pêche miraculeuse. tea-room et buvette, elles eurent durant toute la Kermesse un flot pressé d’amateurs.
Pour corser le programme, on avait fait appel au concours des musiques de la Glacerie de Cirey, de Blâmont et d’Ancerviller qui donnèrent pendant la fête des concerts vivement appréciés. M. de Turckheim, conseiller général de Blâmont dont la libéralité s’exerce généreusement en faveur de cette œuvre si louable, si bien installée et si parfaitement conduite, assistait à la fête, tandis que Mme Plat, la distinguée directrice assistée de ses dévouées collaboratrices veillait à tous les détails d’une organisation irréprochable.

ANCERVILLER
Vol. - Dana la nuit du 28 au 29 août des velours inconnus ont pénétré, par les jardins, dans la buanderie de la maison d'habitation des époux Paradis, et y ont dérobé une bande de lard pesant environ 50 kilos, onze morceaux de savon, pesant au total 4 kilos, et montant ensuite dans un grenier, situé au-dessus de ce local, y ont pris également 20 kilos d’oignons et 15 kilos d’ails.
Le préjudice causé est évalué à 500 fr.
Pour pénétrer dans cet immeuble, les voleurs ont eu facile, car près de la porte donnant sur les prés, existe une brèche dans le grillage, par laquelle on peut aisément tourner la clef à l’intérieur, et ensuite, une fois dans le jardin, arriver sous la fenêtre de la buanderie, où un carreau était cassé. Par cette ouverture, ils ont eu facile de faire jouer l’espagnolette et ouvrir complètement la fenêtre, puis pénétrer à l’intérieur.
Des traces de pas ont été relevées prés de cette buanderie et sur la tablette de la fenêtre
Malgré les recherches, on n’a pu encore découvrir le ou les voleurs.
Bris de volets. - Le 30 eût dernier, vers 11 heures du soir, en sortant du café Maxel, plusieurs jeunes gens eurent l’idée de faire une farce à M. Schmitt. La farce n’était pas méchante mais un peu brutale. C’est ainsi que Démange Roger, 26 ans, manoeuvre, vint donner un fort coup de poing dans les volets de l’habitation de M. Schmitt. Sous la violence du choc, trois lames de persienne furent brisées. Le préjudice subi est d’une trentaine de francs.
Demange a récolté une double contravention pour bris de volets et tapage nocturne.
Outrages - Alors que les gendarmes procédait à l’enquête de l’affaire Démange, ils voulurent interroger Dieudonné Eugène. 22 ans, qui avait été témoin de bris de volets. Ce dernier, qui à ce moment travaillait dans la grange de ses parents, reçut fort mal les représentants de la loi. Il prit même par les épaules le gendarme Claude et le fit sortir non sans l’avoir, au préalable copieusement outragé.
Il sera poursuivi correctionnellement pour outrages et voies de faits sur la personne d’un gendarme dans l’exercice de ses fonctions.

AVRICOURT
Coups. - La dame Trente Joséphine a percé plainte centre son mari, âgé de 62 ans. qui, sous l’empire de la boisson, lui a porté à plusieurs reprises de violents coups de poing.
Contraventions. - Des contraventions ont été relevées contre Ali ben Hamon, 41 ans, terrassier, rencontré en état d’ivresse ; contre Guiffradi Gino, maçon à Réchicourt-le-Château, rencontré circulant sur une bicyclette dépourvue de plaque de contrôle et ne possédant pas de papier d’identité en règle

BLEMEREY
Médaille militaire. - Nous avons la satisfaction d'annoncer que M. Friot Louis, ex-caporal au 56e Régiment d’infanterie Coloniale, a reçu la médaille militaire au titre des réserves avec traitement pour fait de guerre et deux blessures par décret du 28 Juillet 1931.
Nos sincères félicitations à M. Louis Friot.

DOMEVRE-SUR-VEZOUZE
Opposition. - Peletti Giovanni, 36 ans. manoeuvre, redevable envers l'Etat d’une somme de 433 fr. 90, en vertu d’un jugement rendu par défaut par le tribunal de Lunéville, vient de faire opposition à ce jugement.

MONTREUX
Vol - Des inconnus ont pénétré, par effraction, dans la nuit du 28 su 29 août dernier, dans une baraque servait de clapier, appartenant à M. Edmond Martin, maire de la commune, et lui ont dérobé douze lapins d’une valeur de 30 fr.
Cette baraque située à environ 50 mètres de la maison d'habitation et, pour y pénétrer, le ou les voleurs, à l’aide d’un burin exercèrent des pesées et arrachèrent le cadenas. En raison de la dureté de la terre à cet endroit et du plancher de la baraque, on ne put relever des empreintes. Une enquête est ouverte.
15 novembre 1931
BLAMONT
Conseil municipal. - Le Conseil municipal s’est réuni en session extraordinaire.
M. Crouzier, désigné comme secrétaire, donne lecture du procès-verbal de la dernière séance qui est adopté sans observation.
Avant de passer à la discussion des questions inscrites à l’ordre du jour, M. le Maire adresse un souvenir ému à la mémoire de M. Charles Tiha et renouvelle à sa famille, si cruellement éprouvée, ses condoléances émues.
Puis il se fait l'interprète des membres du Conseil municipal pour adresser à M. le docteur Collot, élu conseiller d'arrondissement, lors des élections du 18 octobre, ses félicitations.
Le Conseil approuve les légères modifications à apporter au plan d’aménagement de l’école des garçons.
Décide, conformément à la loi du 17 juillet 1931, de créer les deux catégories prévues par les nouvelles dispositions législatives sur la taxe des chiens de garde et ceux non compris dans la catégorie précédente.
M le Maire donne connaissance d’une lettre par laquelle MM. d’Hausen demandent une indemnité de 60.000 fr. pour prix de cession du terrain nécessaire à l’installation d'une station biologique ainsi que pour le passage de la conduite principale de l’égout.
Le Conseil, après avoir eu connaissance d’une estimation sincère du terrain envisagé, des arbres qui seront nécessairement abattus, compte tenu de la conduite etc., décide d’indemniser largement les propriétaires et d’offrir à MM d’Hausen la somme de 19 000 fr

AVRICOURT
Contraventions. - procès-verbal a été dressé contre l’Italien Toresti, à Igney, qui a présenté une carte d’identité périmée ; contre M. Geoffroy Edmond, hôtelier-cafetier, pour avoir employé comme fille de salle une femme non munie du certificat de bonne vie et mœurs.
Quête à mariage. - A l'occasion du mariage de M. Augustin Guyon avec Mlle Colette Demoisson. une quête a produit la somme de 91 fr. qui a été répartie par moitié entre la caisse du cimetière militaire et les pupilles de l’école.
Nos sincères remerciements et vœux de bonheur aux jeunes époux.

REPAIX
Accident d'automobile. - Le 29 octobre dernier, vers 15 h. 30, M. Isaac René, négociant à Dieuze, revenait en automobile de Blâmont lorsqu'on traversant le village de Repaix il happa avec l'aile gauche avant de sa machine le petit Claude Jean, 8 ans, qui traversait la route en compagnie de son frère, conduisant des bêtes à cornes.
Projetée sur la chaussée, la petite victime fut relevée aussitôt par ses parents accourus.
M. Isaac arrêta immédiatement sa voiture et transporta le petit Claude, accompagné de son père, chez M. le docteur Thomas, à Blâmont.
Le praticien, après avoir examiné l’enfant, déclara que sa vie n'était pas en danger.
La gendarmerie a ouvert une enquête.
29 novembre 1931
BLAMONT
En défaut. - Rencontré par les gendarmes en patrouille. M. Gustin Augustin, ferblantier à Laronxe, qui circulait avec son automobile non éclairée, s’est vu octroyer un procès verbal.
Histoire du Blamontois. - L’an dernier, M. le Chanoine Dedenon publiait un volume sur : Le Blamontoiss dans les temps modernes, L’ouvrage très documenté et d’une 1ecture facile, a été couronné de succès. L’édition est presque épuisée.
Cédant à de vives iustances, l’auteur publie un nouveau volume : Histoire du Blamontois : des Origines ç la Renaissance.
Ce sujet avait déjà été abordé vers 1890. par M. Edmond de Martimprey dans une importante notice (aujourd’hui introuvable sur les sires et comtes de Blâment. (Mémoire de la Société d’Archéologie Lorraine). M. Dedenon. a su élargir le sujet, et faisant œuvre personnelle, dans un exposé clair, précis, agréable à lire, il étudie successivement :
I. - Les origines des Blamontois.
II. - La Société Romane.
III. - Les Comtes de Blâmont.
IV. - Les autres Seigneureries voisines.
Ce simple énoncé noue laisse entendre clairement que cette étude intéresse non seulement le pays de Blâmont proprement dit, mais encore les contrées avoisinantes
Ce second volume qui se trouve être de droit le 1er de l’histoire du Blamontois connaîtra le succès de son aîné.
Cet ouvrage grand in 8* de 200 pages compactes, orné de plus de cnquante gravures est en vente dans toutes les librairies au prix de 18 francs.

AVRICOURT
Police des ambulants. - Chean-Lianghung, marchand ambulent, sans domicile fixe, a fait l’objet de trois contraventions pour défaut de carte de commerce, défaut de signalement sur sa patente, et défaut de déclaration de sa profession ambulante.
Accident. - Georges Humbert, brigadier au 125e escadron du train à Dieuze, circulait à motocyclette le 21 dans la soirée, entre Moussey et Avricourt lorsqu’un peu avant d'arriver à cette dernière localité, un cycliste venant dans sa direction se jeta dans la moto. Les deux hommes furent projetés à terre. Lr brigadier avait une jambe fracturée. Le cycliste nommé Klein, employé de chemin de fer à Moussey, portait quelques blessures apparemment sans gravité.
Un automobiliste de passage transporta les blessés à l’hôpital de Blâmont. Après pansement, Humbert fut dirigé sur l’hôpital de Lunéville, tandis que le cycliste était dirigé sur celui de Sarrebourg.
 

Mentions légales

 blamont.info - Hébergement : Amen.fr

Partagez : Facebook Twitter Google+ LinkedIn tumblr Pinterest Email